Sous traiter les projets agiles au forfait

Sous traiter les projets agiles au forfait

Il y a une croyance populaire disant que les projets agiles ne peuvent être mesurées pour être chiffrés ou sous-traités, comme cela se fait dans d’autres méthodologies de développement. Cette croyance provient du fait que toutes les exigences détaillées ne sont pas nécessairement connues en début de projet agile, ce qui semble impliquer que la mesure n’est pas nécessaire ou même possible pour les projets agiles. L’estimation et la mesure effectuées sur un projet agile sont centrées sur le travail effectué par l’équipe travaillant sur un sprint spécifique, apportant quelques mesures qui peuvent être agrégées pour la gestion financière globale. Le problème est que, sans la mesure de la production d’un projet agile, la sous-traitance doit s’appuyer sur une base horaire, au temps passé. Cela entrave gravement la capacité d’une organisation à planifier, faire un suivi financier et faire les contrôles et la surveillance nécessaires à une gestion saine. Cela signifie également que l’estimation budgétaire est bien moins précise au point qu’elle n’est pas utile. Alors que les diverses techniques utilisées pour la mesure et l’estimation au niveau de l’équipe sont utiles et doivent être conservés, ce livre blanc explique comment la mesure fonctionnelle peut et doit être effectuée dans le cadre de projets agiles pour mesurer et prévoir à un niveau supérieur. Alors que les Points de Fonction ne sont pas toujours les bienvenus dans la communauté agile, en utilisant une justification se plaçant au niveau de l’équipe, ils sont le meilleur moyen d’établir des contrats à prix fixe basés sur la fonctionnalité livrée. De plus, les données de ces contrats peuvent servir à effectuer une estimation basée sur l’historique, permettant à une organisation de mieux prévoir, répartir et surveiller les dépenses. Tout cela sans impact significatif sur les équipes agiles, ni en terme de planification, ni en terme de mesure de leur sprint. Nous verrons des exemples concrets de grandes organisations qui utilisent actuellement ces techniques.